Aller au contenu principal

Investissements privés

Les incitations à l’investissement comme levier

Les incitations accordées à travers le Fonds de Développement Agricole (FDA) ont connu une croissance importante depuis 2008, traduisant l’adoption du système par toutes les catégories d’agriculteurs, la dynamique positive et le climat favorable d’investissement agricole privé créés par la stratégie Plan Maroc Vert.

Ainsi, ce sont plus de 29.8 milliards de dirhams d’incitations directes qui ont été accordées entre 2008 et 2019 pour financer les domaines suivants:

  • 50% au titre des projets d’économie d’eau à la parcelle ;
  • 18 % des aides ont concerné le développement de la mécanisation et l’équipement des exploitations agricoles ;
  • 12% au titre du développement des filières animales ;
  • 10% pour l’appui des agriculteurs à l’utilisation des semences sélectionnées à des prix subventionnés ;
  • 4% pour l’amélioration de la compétitivité des exportations des produits agricoles ;
  • 4% pour l’extension des vergers nationaux à travers de nouvelles plantations fruitières.

Les opérations ayant bénéficié d’aides publics ont généré un investissement global estimé à 71 milliards de dirhams sur la période 2008 - 2019 pour un montant total de subvention de 29,8 milliards. Ainsi, chaque dirham de subvention a généré un investissement total de 2,3 dirhams, traduisant l’effet du FDA comme levier à l’investissement privé.

Evolution des investissements

 

img3

 

Investissements publics

Un investissement public mis à niveau pour permettre l’essor du secteur agricole

L’investissement public a connu une augmentation importante entre 2008 et 2019. Ainsi, le cumul des investissements publics sur la période est de l’ordre de 47 milliards de dirhams.

 

img3

 

Cet effort d’investissement a concerné principalement l’infrastructure productive et l’appui à l’agriculture solidaire. Ainsi, la part des investissements alloués à ces deux programmes s’élève à 76%.

 

Domaines d’investissement

 

img3

 

Investissements PMV

La mise en œuvre à partir de 2008 du Plan Maroc Vert (PMV) a été accompagnée d’une relance importante de l’investissement public. Ainsi, le cumul des crédits ouverts à travers le Budget Général de l’Etat (BGE) a atteint 81 milliards de dirhams. Les ressources sont passées de 1,6 milliards de dirhams en 2008 à 10,3 milliards de dirhams en 2019. Cette évolution reflète l’effort important fourni par le Gouvernement pour faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socioéconomique au Maroc.

Evolution des ressources du BGE (en millions de dirhams)

 

img3

 

La moyenne annuelle des ressources mobilisées à travers le BGE entre 2009 et 2019 s’élève à 6,8 milliards de dirhams avec un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de 10%. Il est à noter que 91 % des ressources mobilisées annuellement au titre du BGE sont exécutées au niveau des régions, soit un montant cumulé de 72,5 milliards de dirhams entre 2008 et 2019.

En matière d’investissement public-privé, on distingue trois natures d’emploi :

  • L’investissement public : Il concerne les crédits mis en place au profit des :

- Structures du Département (Directions Centrales, Direction Régionales de l’Agriculture (DRA), Directions Provinciales de l’Agriculture (DPA), Offices Régionaux de Mise en Valeur Agricole (ORMVA), établissements de formation, …) à travers le budget général de l’État ; 

- Autres structures bénéficiaires des programmes FDA, telles que les interprofessions.

  • Incitations à l’investissement privé : à travers les versements au Crédit Agricole du Maroc (CAM) qui assure le paiement des aides et incitations aux bénéficiaires ;
  • Incitations au titre du système d’assurance agricole.

Le cumul des investissements public-privé durant la période 2008-2019 s’élève à 118,4 milliards de dirhams, dont 60% proviennent du secteur privé.

 

 

image1

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.