Aller au contenu principal

Filière Viandes rouges

Contribuant à la garantie de la sécurité alimentaire du pays en assurant la satisfaction de près de 98%, la filière viandes rouges joue un rôle très important aux plans économique, social et nutritionnel. Le développement de la filière a permis la création de 44 millions de journées de travail à tous les niveaux de la chaîne de valeur de la filière (production, transformation, commercialisation et distribution de la viande et des produits de la viande). Le secteur des viandes rouges joue également un rôle principal dans l’approvisionnement du secteur de l’industrie et de l’artisanat en matière première (laine et cuir).

Indicateurs clés

606 000 T


Production

(2019)

17,2 kg/habitant/an


Consommation

(2019)

Réalisations et impacts

La production des viandes rouges a connu un taux de variation de 51% entre 2008 et 2019, atteignant ainsi 606 000 tonnes en 2019, et ce grâce à l’amélioration de la productivité du cheptel. La consommation moyenne des viandes rouges a connu une évolution importante, près de 17,2 kg/habitant/an en 2019.

Grâce aux programmes d’amélioration génétique, d’encadrement et de formation réalisés par les organisations professionnelles avec le soutien de l’Etat, dans le cadre du contrat programme viandes rouges, la productivité du cheptel a connu une amélioration de 36% chez les bovins et de 23% chez les ovins durant la période 2008-2019.

La filière a été également marquée par la réalisation récente de 5 abattoirs privés agréés (Meknès, Beni Mellal, Taroudant, Sidi Bennour et Fès), en plus de la contribution du Département de l’Agriculture à la mise à niveau de 6 abattoirs communaux à El Kelaa des Sraghnas, Ain Aicha, Ksar El Kebir, Laayoune, Touissit et Ouarzazate. Les résultats du schéma directeur d’implantation des futurs abattoirs et marchés à bestiaux prioritaires ont été mis en œuvre en collaboration avec la DGCL et l’ONSSA.

Dans le même contexte, plusieurs journées de sensibilisation des collectivités locales ont été organisées au niveau des différentes régions du Royaume. Il a également été procédé à l’identification des ovins et des caprins destinés à l’Aïd Al Adha (8 millions de têtes identifiées en 2019). Parallèlement, 22 souks temporaires ont été installés en 2018 pour la commercialisation des animaux de l’Aïd Al Adha et 30 souks temporaires en 2019. L’opération « GEZAR DIALI » a été également organisée à travers 77 caravanes régionales, la formation de 15000 « abatteurs » et « Aides-boucher » sur l’abattage et la préparation des carcasses le jour de l’Aïd.


l

Chaîne de valeur de la filière

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.