Aller au contenu principal

Filière Avicole

Près de 13 milliards de dirhams ont été investis dans la promotion de la filière avicole, qui joue un rôle important en matière de création d’emplois et de contribution à la garantie de la sécurité alimentaire en protéines d’origine animale au Maroc. Le secteur se caractérise en outre par son fort dynamisme en matière d’exportation et de pénétration des marchés étrangers, en particulier le marché africain. En 2019, les exportations des produits de volaille ont atteint 2 000 tonnes (poussins et œufs à couver).

Indicateurs clés

782 000 T


Production des viandes

(2019)

6,9 Md unités


Production des œufs

(2019)

22,1 kg et 195 unités


Consommation

habitant/an

530 000


Emploi

(2019)

Réalisations et impacts

Depuis 2008, la consommation des viandes blanches et des œufs au Maroc n’a cessé d’augmenter pour atteindre respectivement 22,1 kg et 195 unités par habitant et par an. C’est ainsi que la production des viandes a connu, depuis 2008, une évolution progressive de plus de 60% pour atteindre 782 000 T en 2019. La production des œufs a, quant à elle, connu une évolution progressive de 87% pour atteindre 6,9 milliards unités en 2019. La filière avicole a été marquée par le développement de l’emploi qui a culminé en 2019 pas moins de 530 000 emplois directs et indirects, enregistrant ainsi une évolution de près de 66%. Le grand essor qu’a connu le secteur avicole a entrainé la construction de 27 abattoirs pour une capacité de 50 000 poulets/heure; ainsi que 18 centres de conditionnement d’œufs et 3 grandes unités de transformation d’œufs pour un investissement global de 700 millions de dirhams. La filière a été marquée par l’amélioration des compétences et la formation des métiers du secteur avicole, notamment au niveau du centre interprofessionnel d'Ain Jemâa « ZOOPOLE». Plus de 260 sessions de formation ont été organisées au profit de 4 580 professionnels et d’élèves des instituts techniques durant 8 376 journées de formation. La filière a également bénéficié de l’amélioration des circuits de commercialisation et de valorisation des produits avicoles.

Indicateurs d’Impact 

Cadre juridique et réglementaire

Le secteur avicole a été marqué par un renforcement de sa réglementation à travers la diffusion de la circulaire conjointe n°128 du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et du Ministère de l’Intérieur en date du 3 mai 2019. Cette circulaire arrête les conditions de transport, de commercialisation des volailles vivantes et celles auxquelles doivent répondre les unités d’abattage de proximité des volailles destinées aux besoins exclusifs des ménages, ainsi que le cahier de charge de mise à niveau des unités d’abattage (Ryachates).

 

Chaîne de valeur de la filière

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.