Aller au contenu principal

Efficience économique, équité sociale et préservation des ressources naturelles… telle a été la philosophie qui a imprégné la conception du Plan Maroc Vert en 2008. Première stratégie agricole déployée au Royaume, elle a placé l’intensification de la production et des investissements au cœur de son dispositif opérationnel à travers des instruments d’intervention adaptés aux filières, aux territoires et aux types d’exploitation. Dix ans après le lancement de ce plan ambitieux, le secteur agricole marocain a complètement changé de couleur. L’évaluation portée par les professionnels du secteur, notamment les chambres régionales d’agriculture et les interprofessions agricoles, a mis en avant des résultats probants entre 2008 et 2018 : montée en puissance des investissements, augmentation de la production et des chaines de valeur des différentes filières, amélioration des conditions de vie des agriculteurs…

Pour découvrir en images et en chiffres les records du Plan Maroc Vert et la physionomie de notre agriculture d’aujourd’hui, cliquez ici

 

Filières de production

Le Plan Maroc Vert a fait de l’approche filière un choix stratégique pour le développement du secteur agricole. Ce choix a été cristallisé par la mise en place d’un cadre contractuel et de partenariat avec les organisations professionnelles, visant la modernisation et le développement des différentes filières de production, et ce moyennant l'intégration des différents maillons de la chaine de valeur en vue d'améliorer la productivité et la qualité et par conséquent l’augmentation de la valeur ajoutée et du revenu des agriculteurs.

Ainsi, une forte dynamique a été enclenchée dans l'agriculture marocaine, durant la période 2008-2018, à travers une grande mobilisation des opérateurs des différentes filières, le drainage des investissements vers l’agriculture, l’accroissement de l’attractivité des produits, ou encore l’augmentation de la production agricole.

 

Filière viandes rouges

Filière cameline

Filière laitière

Filière avicole

Filière apicole

Filière rose à parfum

Filière safran

Filière maraîchère de primeurs

Filière semencière

Filière sucrière

Filière rizicole

Filière céréalière

Filière oléagineuse

Filière arboricole

Filière fruits rouges

Agriculture solidaire

Centré sur l’amélioration du revenu des exploitations et la lutte contre la précarité dans le Maroc rural, cet axe stratégique a permis aux petits agriculteurs d’accéder aux financements et aux subventions mais aussi de bénéficier d’un encadrement et d’un conseil agricole plus avisé. A travers différents instruments tels que l’agrégation sociale, la création de coopératives ou encore des projets de reconversion et d’intensification, l’agriculture familiale est de mieux en mieux intégrée dans les chaînes de valeur et  dans les systèmes économiques. Des projets ciblés ont permis d’intervenir directement dans des territoires à travers la réalisation d’aménagements hydroagricoles, des projets de plantations ou encore des unités de valorisation. A fin juillet 2019, 985 projets d’agriculture solidaire ont ainsi été initiés, dépassant les objectifs initiaux du Plan Maroc Vert. Ils ont profité à quelque 733 000 bénéficiaires, soit 94% de l’objectif fixé à horizon 2020

Agriculture à haute valeur ajoutée

Dans un contexte de globalisation des marchés et de concurrence internationale, le développement d’une agriculture moderne, productive et compétitive a été un pilier essentiel du Plan Maroc Vert. Une série d’incitations publiques a eu un effet d’entraînement sur l’investissement privé et a permis de relever ce défi de modernisation du secteur agricole. A travers des projets d’agrégation ou de Partenariat Public Privé (PPP), le plan Maroc Vert vise à horizon 2020 un volume d’investissement de 78 milliards de dirhams pour un millier de projets profitant à 437 514 bénéficiaires. Et les exemples de réussite ne manquent pas.

Programmes transverses

Des réformes structurelles transversales ont été menées dans divers domaines

Le Plan Maroc Vert a mis en place une série de mesures d’accompagnement pour agir sur l’environnement de production, mobiliser le financement, maitriser les risques, préparer les conditions favorables, assurer la préservation des ressources et leur utilisation rationnelle pour les besoins de production, promouvoir les exportations, améliorer la commercialisation intérieure, etc. L’ensemble de ces mesures sont consolidées dans des projets transverses dont les réalisations 2008-2019 et leurs retombées sont colossales.

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.