Aller au contenu principal

Conscient du rôle crucial du partenariat technico-financier (PTF) dans l’accompagnement à la concrétisation de tout plan ou stratégie ambitieuse de développement, le Département de l’Agriculture a œuvré en permanence pour faire valoir une logique de coopération financière au service du développement équitable et intégré de l’agriculture et des espaces ruraux. Ainsi, les efforts menés ont permis une amélioration de l’attractivité du secteur agricole à l’investissement privé et au financement par les bailleurs de fonds, à travers notamment, une nette amélioration de l’environnement des affaires, des réformes institutionnelles et une réglementation adaptées aux défis du développement agricole et rural au Maroc.

La coopération financière au sein du secteur agricole est désormais rentrée dans l’ère de la maturité et de la consolidation.

Le Département de l'Agriculture enregistre aujourd'hui un développement sans précédent de ses relations de coopération avec les partenaires financiers internationaux. Ainsi, outre l’élargissement du pool des partenaires techniques et financiers, on assiste à une évolution vers des cofinancements, au service d'une agriculture résiliente, solidaire, compétitive et durable.

Modalités de levée de fonds

Des partenaires internationaux de premier plan

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts fait de ses partenaires technico-financiers (PTF) un levier essentiel de réussite du Plan Maroc Vert et de la stratégie Génération Green 2020-2030. Une vingtaine de PTF accompagnent aujourd’hui le Département de l’Agriculture dans la mise en œuvre de sa stratégie agricole et dans l’accomplissement de ses réformes structurelles.

Il s’agit principalement de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement, de l’Union Européenne, de l’Agence Française de Développement, de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement, du Fonds International de Développement Agricole, de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale, de l’Agence Belge de Développement, de la Banque Islamique de Développement, du Fonds Arabe de Développement Économique et Social, ou encore de la Banque Allemande de Développement.

Cette diversité des PTF traduit toute la crédibilité et la confiance dont jouit le Département de l’Agriculture vis-à-vis des institutions financières mondiales. Le portefeuille des programmes et projets financés par les bailleurs de fonds concerne essentiellement les grands chantiers du Département, dont le développement de l'irrigation, l’appui à l’agriculture solidaire, le soutien aux réformes institutionnelles, le développement des filières de production, l’appui au développement rural, l’agro-industrie et le conseil agricole.

 

tt

 

Programmes financés

L’appui d’institutions financières internationales

Au total, vingt-et-une institutions financières internationales ont accompagné le Plan Maroc Vert depuis son lancement. Cette contribution remarquable des bailleurs de fonds (BDF) dans le financement du Plan Maroc Vert s’est accompagnée d’une excellente exécution financière des projets. Ces appuis ont représenté 60 % du total des financements des BDF, contre 40 % pour les appuis budgétaires.

Les nouveaux programmes d’appui en cours

  • Banque Mondiale / Agence Française de Développement : Appui à la stratégie Génération Green 2020-2030 (programme axé sur les résultats).
  • Agence Française de Développement - Union Européenne : Appui à la revitalisation des territoires ruraux par l’emploi et les initiatives économiques locales dans le secteur agricole et para-agricole.
  • Banque Africaine de Développement :
  • Programme d'appui au développement inclusif et durable des zones agricoles et rurales (PADIDZAR)
  • Programme d'appui à la transformation digitale agricole
  • Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement / Union Européenne :
  • Projet d’aménagement hydroagricole pour la sauvegarde de la plaine de Saiss (phase 2)
  • Projet de reconversion collective du système d’irrigation par aspersion en irrigation localisée dans la plaine de Garet de Moulouya
  • Banque de Développement Allemande KFW :
  • Projet intégré pour la préservation de la biodiversité du lac Iriqui à Tata
  • Projet d’aménagement hydroagricole associé au barrage Oualjet Essoltane
  • Programme PMH III dans la région de Souss Massa
  • Projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre haut service Doukala

Focus sur les principaux projets en cours

Programme d’appui à la stratégie Génération Green (BM/AFD)

  • Inclusions des jeunes à travers l’amélioration de l’attractivité de l’économie rurale auprès des jeunes, le renforcement du dispositif d’appui à l’entreprenariat agricole et l’amélioration du dispositif de soutien financier à l’entreprenariat agricole.
  • Amélioration de la commercialisation des produits agricoles à travers la mise en place de plateformes de commercialisation des produits agricoles et la modernisation d’abattoirs, la digitalisation du processus de promotion et de contrôle des exportations et la mise en place d’une plateforme e-commerce pour la commercialisation des produits de terroirs.
  • Conseil, innovation, recherche et formation à travers la conception et la mise en place de modèles et de systèmes digitalisés et d’outils d’aide à la décision, la digitalisation de l’action du conseil agricole, l’amélioration de l’offre formation en nouvelles technologies et digitalisation et l’amélioration de l’agriculture résiliente et éco-efficiente.
  • Gouvernance, suivi et évaluation pour améliorer la capacité d’exécution et de suivi-évaluation des agences d’exécution.

Revitalisation des territoires ruraux par l’emploi et les initiatives économiques locales
dans le secteur agricole (AFD)

  • Inclusions des jeunes: Amélioration de l'attractivité de l'économie rurale auprès des jeunes, renforcement du dispositif d'appui à l'entrepreneuriat agricole et amélioration des solutions de financement.
  • Commercialisation des produits agricoles : Plates-formes de commercialisation et abattoirs.
  • Conseil, innovation, recherche et formation :Mise en place d’un réseau national de l’information agricole.
  • Renforcement des capacités locales : Formation professionnelle, accompagnement de l'entrepreneuriat et organisation du conseil et des services pour l’agriculture.
  • Amélioration de la gestion et qualité des productions : Mise à niveau des coopératives et GIE, amélioration de l’information sur les prix, création de plates-formes de commercialisation, solutions digitales et sensibilisation de la demande.

 

tt

 

Les cookies

Dans le cadre de l’amélioration de ses services, des cookies pourront être placés sur l’ordinateur de l’utilisateur en vue de générer des statistiques sur l’utilisation du site Internet du Ministère de l'Agriculture (les pages les plus visitées, la fréquence d’accès au site, etc). Les statistiques générées à l’aide de ces cookies sont conservées pour une durée de deux ans.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.